Témoignage EAGPâtisserie

EAGPâtisserie est une Entreprise Adaptée du Pays Voironnais qui confectionne, de façon 100% artisanale, des produits salés ou sucrés pour professionnels et particuliers. Elle est née de l’association de deux entrepreneurs : Patrice Haldas, 20 années d’expérience dans le secteur du handicap et Gilles Cochet, 30 ans de pratique professionnelle dans le domaine de la pâtisserie artisanale.

Nous leur avons demandé de partager leur expérience et de nous présenter L’Entreprise Adaptée, acteur incontournable de l’économie solidaire.. Merci à eux !

A : Pouvez-vous nous présenter votre société ?


G&P  : EAGP est une entreprise adaptée en pâtisserie, seule et unique en France. Une entreprise adaptée c’est une entreprise dont 80% de l’effectif est constitué de personnes en situation de handicap.
Aujourd’hui, notre société est composée de ses deux co-gérants, Patrice et Gilles, ainsi que de trois salariés en situation de handicap : un pâtissier, un apprenti pâtissier et un agent commercial. Nous proposons des produits sucrés et salés, une fabrication artisanale, 100% maison. Nous nous adressons aux particuliers, associations, collectivités, entreprises … nous pouvons répondre à toutes les demandes !

Par ailleurs, nous avons choisi le statut de Scop (société coopérative et participative). Ce statut s’est présenté à nous naturellement, d’autant plus qu’il participe à la philosophie de notre projet : projet d’économie sociale et solidaire. Ainsi, les salariés, s’ils le souhaitent peuvent acquérir des parts sociales, et ainsi être intéressés aux bénéfices de la société.

A : Comment est né votre projet ?


Gilles : Je suis artisan pâtissier depuis 30 ans. Au départ mon idée était de créer un atelier de pâtisserie au sein d’une association. J’ai eu l’occasion de visiter des structures du même type en France. Cependant, je me suis vite rendu compte que ce modèle ne permettait pas une totale indépendance du projet, et donc des prises de décision. En parallèle de mes recherches, j’ai intégré une formation de directeur d’établissement en économique sociale et solidaire (2010-2011). C’est à cette occasion que j’ai rencontré Patrice.

Patrice : Ancien cadre de l’Afipaiem, j’ai travaillé pendant 20 ans dans le secteur médico-social. Le projet de Gilles correspondait à mes valeurs et mes objectifs professionnels, il a fallu que je découvre le secteur de la pâtisserie, secteur que je ne connaissais pas du tout.

A : Avez-vous bénéficié d’aides / d’accompagnement pour monter votre projet ?


Aux prémices du projet j’ai rencontré l’ACEISP, ainsi j’ai pu avoir un regard professionnel extérieur sur mon projet. Puis, le statut de Scop étant une évidence, nous avons bénéficié de l’accompagnement de l’URSCOP en amont de la création, et encore actuellement en soutien au développement de notre activité.

Par ailleurs, nous avons eu différentes aides financières (Prêt d’honneur, subvention Leader, financement de l’ESS...) pour lesquelles il a fallu présenter de conséquents dossiers, budgets prévisionnels …. Nous avons été également lauréats de concours : le 2ème prix de la création d’entreprise des Rotary Clubs de Grenoble par exemple.

A : Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?


Gilles : L’étude de marché n’a pas été simple. Notre projet présentait des paramètres complexes : entreprise adaptée, de nombreux produits de pâtisserie … il a été difficile à expliquer au départ.
Nous avons fait un état des lieux des opportunités d’affaires, un bon nombre se sont avérées infructueuses au final car les structures ont préféré, pour des questions budgétaires, contractualiser avec des centrales d’achat. Ceci a représenté un frein au développement de notre projet.

Patrice : Faire coller un prévisionnel à la réalité du terrain n’a pas été évident non plus. Au départ, nous avons ciblé une clientèle, fait des hypothèses de chiffre d’affaires et la réalité s’est avérée complétement différente.

A : Quelles sont vos perspectives de développement ?


Aujourd’hui, même si nos objectifs de chiffre d’affaires ne sont pas encore atteints : 100% de nos clients sont satisfaits. Ceci nous conforte dans la mise en place de notre projet. Nous souhaitons diversifier notre clientèle, continuer à nous faire connaître, et notamment dans le créneau du ‘bien manger’ puisque notre production est entièrement artisanale.

A : Et si c’était à refaire ?


G&P : La même chose !

A : Des conseils à donner aux futurs entrepreneurs ?


G&P : Soyez motivés et tenaces. Croyez en votre projet. Entourez-vous et faites-vous accompagner et ne restez pas sur des promesses orales.

EAGPâtisserie
71 rue du Vallon
ZA le Parvis
38500 VOIRON
04.76.35.14.09
09.83.79.14.09

Horaires d’ouverture :
8h - 12h
13h30h - 17h30